Home Store Products Research Design Strategy Support News
 Research | Napoleonic Spectateur Militaire Histoire de l'armée d'Italie French 40e de bataille

HISTOIRE
Régimentaire et Divisionnaire
DE L'ARMÉE D'ITALIE

40e DEMI-BRIGADE DE BATAILLE.

La 40e demi-brigade de bataille passa les Alpes par parties brisées. Le 3e bataillon arriva à Peschiera, le 7 novembre 1796. Il laissa deux compagnies dans cette place, et poussa sur Castelnovo. Les troupes françaises, obligées d'évacuer le Tyrol, venaient d'abandonner Trente et Roveredo; il alla prendre position à Monte Baldo, à Torri, à Montagna. Il fut rallié le lendemain, à Rivoli, par le 2e bataillon.

Ils se mirent immédiatement en marche , l'un et l'autre, pour Vérone, et joignirent la division Massena, qui était aux prises en avant de Saint-Michel. Un feu violent, une charge brusque et soudaine leur valurent 150 prisonniers. L'armée se déplora à son tour, et s'engagea de la manière la plus vive. Mais elle n'avait pas seulement à faire tête à des colonnes supérieures en nombre; elle avait encore à lutter contre le vent, la neige, contre tout ce que la saison a de plus rigoureux. Elle fut obligée de se mettre en retraite.

Rentrée à Vérone, elle se porta la nuit suivante à Ronco. Elle ouvrit aussitôt l'attaque, et combattit pendant trois jours. Le 15, le 16 s'écoulèrent au milieu du carnage, sans que de part ni d'autre on obtînt aucun résultat marqué. Le 17, la scène changea de face: les demi-brigades marchèrent au pont; elles l'emportèrent, emportèrent Arcole, Saint-Bonifacio, et virent enfin la victoire couronner leurs efforts.

La 40e avait été rudement traitée dans cette bataille. Elle s'établit sur la rive droite du fleuve, et séjourna longtemps autour de Legnago.

Le général autrichien Provera avait jeté un pont sur l'Adige, et passé le fleuve à Anghiari. La demi-brigade courut aux armes; elle attaqua, manoeuvra, fit toutes les dispositions que commandait la circonstance. Le 1er bataillon enleva sept pièces d'artillerie et un nombre de prisonniers considérable. Les deux autres s'avancèrent sur le Pô, afin d'assurer la retraite en cas d'événements malheureux. Mais ils apprirent presque aussitôt que les Autrichiens, culbutés à Rivoli, avaient été battus devant Mantoue. Ils firent volte-face et allèrent reprendre leurs positions.

La 40e suivit la division dans sa marche sur Padoue L'ennemi avait vidé la place. Elle s'étendit de Bassano à Trévise, et, s'avançant chaque jour davantage, parvint enfin sur la Piave. Elle la franchit, passa la Livenza, et arriva à Sacile. Elle attaqua aussitôt les Autrichiens elle les battit après une vive résistance, et les poussa au loin. Parvenue au Tagliamento, elle descendit dans le torrent en colonnes serrées, par échelons; elle le traversa avec un ordre, un silence parfaits. L'armée s'avançait sur deux lignes, l'ennemi jeta des troupes sur les flancs de la 40e, et les couvrit de projectiles. Le 3e bataillon, plus vivement fouetté par la mitraille, courait risque d'être compromis; le chef de brigade Aurey alla se mettre à sa tête. Il lui fit exécuter un changement de front sur le peloton de gauche, et le poussa aux Autrichiens. Ceux-ci, déconcertés par un mouvement si brusque, eurent l'imprudence d'abandonner une position inexpugnable. Ils furent aborpés, rompus, perdirent en un instant leurs pièces et leurs caissons. La demi-brigade n'en devint que plus ardente. Elle se mit à la suite des fuyards, s'engagea dans des gorges abruptes, hérissées d'obstacles, de retranchements. Elle enleva Caporetto, traversa Tarvis, Villach, Klagenfurth, et poussa jusqu'à Judemburg, où la suspension d'armes mit un terme à sa course.

Previous: 19e de bataille
Next: 57e de bataille

Library Reference Information

Type of Material: Text (Book, Microform, Electronic, etc.)
Personal Name: B., A.
Main Title: Histoire régimentaire et divisionnaire
de l'armée d'Italie,
commandée par le général Bonaparte :
historiques des demi-brigades rédigés
en vertu des ordres du général en chef Bonaparte
par les chefs de corps ou les conseils d'administration /
recueillis par A.B. ;
avec une carte,
dressée spécialement pour l'intelligence du texte.
Published/Created: Paris : A la direction du Spectateur militaire, 1844.
Description: 328 p., [1] folded leaf of plates : map ; 23 cm.
Subjects: Napoléon I, Emperor of the French, 1769-1821 --Military leadership.
First Coalition, War of the, 1792-1797--Campaigns--Italy.
LC Classification: DC223.4 .B11
Pages: 153-155