Home Store Products Research Design Strategy Support News
 Research | Napoleonic Spectateur Militaire Histoire de l'armée d'Italie French 2e légère

HISTOIRE
Régimentaire et Divisionnaire
DE L'ARMÉE D'ITALIE

2e DEMI-BRIGADE D'INFANTERIE LÉGÈRE.

Appelée en Italie après une campagne glorieuse sur le Rhin, la 2e légère arriva à Bassano le 9 mars. Masséna quittait cette ville; elle le suivit, et le 13 elle avait dépassé Bellune. Le canon tonnait en avant de Polpeto. Elle força de marche, mais n'arriva que pour prendre possession du champ de bataille. Le lendemain , elle se promettait d'atteindre l'avant-garde ; elle s'était mise en route avant le jour, et avait parcouru 20 milles d'une seule haleine. Ses espérances furent encore déçues. Joubert avait fait jonction; elle fut obligée de rétrograder jusqu'à Capo-di-Ponte.

Elle se porta le 15 à Serravalle, puis à Sacile, à Pordenone, à Gemona, à Venzone, à la Chiusa Veneta, où elle arriva le 22. Elle se remit en marche dès le lendemain, s'avança sur Ponteba, et poussa d'un trait sur Tarvis. Ses chasseurs avaient fait 20 milles sans s'arrêter; mais ils avaient en face ces Autrichiens avec lesquels ils s'étaient si souvent mesurés à l'armée de Sambre-et-Meuse, et ils n'aspiraient qu'à les joindre. En vain ceux-ci les couvrent de mitraille, en vain ils profitent de tous les avantages que donne une magnifique position, la 2e légère les aborde l'arme au bras; elle les rompt, les disperse, sans tirer un seul coup. Quel tableau présentait ce choc animé, rapide! Chefs et soldats étaient pêle-mêle; chefs et soldats, impatients de vaincre, se précipitaient incessamment au milieu des ennemis; et aussi jaloux de l'honneur du drapeau qu'oublieux d'eux-mêmes, ils frappaient, terrassaient, sans se rompre, sans courir après ces actions d'éclat, qui souvent ne profitent qu'à l'ambition personnelle. Chacun combattit avec bravoure, personne ne se prévalut de ce qu'il avait fait.

Ce coup de valeur valut à la demi-brigade 2,000 prisonniers, 6 pièces de canon, mais ne fut pas sans pertes. Le sous-lieutenant Jersuel resta sur le champ de bataille; le capitaine Mouzou, atteint par un boulet, expira presque aussitôt; le capitaine Leménager, le sous-lieutenant Paulesi, ne tardèrent pas à rendre l'âme. Le chef de bataillon Perrot, les capitaines Baignet, Legrand, Bouchard, le sous-lieutenant Chevalier, étaient blesses; 1 sergent, 7 chasseurs étaient morts, et 46 volontaires hors de combat.

La 2e légère suivit le mouvement, et arriva le 29 à Klagenfurth. Le lendemain, elle se porta sur Saint-Weit, s'engagea avec l'ennemi qui lui opposa la plus vive résistance. Battu, malgré tous ses efforts, il alla se rallier près d'Undsmark. La gorge était étroite, bordée de montagnes abruptes; la position ne pouvait être mieux choisie. La demi-brigade attaqua néanmoins; elle gravit les hauteurs, pénétra les bois, renversa tout ce qui arrêtait sa marche, et poussa du même élan jusqu'à Judenburg. Ce fut la dernière rencontre qu'elle eut dans cette campagne. L'armistice de Leoben avait mis fin aux hostilités; elle se replia sur la Muer, et rentra bientôt en Italie.

Previous: 20e légère
Next: 39e de bataille

Library Reference Information

Type of Material: Text (Book, Microform, Electronic, etc.)
Personal Name: B., A.
Main Title: Histoire régimentaire et divisionnaire
de l'armée d'Italie,
commandée par le général Bonaparte :
historiques des demi-brigades rédigés
en vertu des ordres du général en chef Bonaparte
par les chefs de corps ou les conseils d'administration /
recueillis par A.B. ;
avec une carte,
dressée spécialement pour l'intelligence du texte.
Published/Created: Paris : A la direction du Spectateur militaire, 1844.
Description: 328 p., [1] folded leaf of plates : map ; 23 cm.
Subjects: Napoléon I, Emperor of the French, 1769-1821 --Military leadership.
First Coalition, War of the, 1792-1797--Campaigns--Italy.
LC Classification: DC223.4 .B11
Pages: 165-166